logo EPE BSM

Bonne fête des épouses! – Voilà une salutation un peu provocatrice! Et pourtant ...

une salutation sur laquelle nous ferions bien de réfléchir, de méditer. Peut-être un thème à aborder dans l'une de nos prochaines rencontres! Mesdames, ne vous en faites pas! Il nous faudra aussi méditer prochainement sur une fête des maris!

Mais en attendant je vous propose de rencontrer une épouse et une mère de la Bible, qui s'appelle Anne. Nous lisons son histoire dans les chapitres 1 et 2 du 1er livre de Samuel (le récit nous fait reculer dans le temps jusqu'au XIe siècle avant Jésus-Christ). Nous verrons successivement : 1. Devenir épouse – le préalable divin à la maternité ; 2. Devenir mère – une attente légitime dont la réalisation peut se faire attendre ; 3. Être mère – une mission pour la vie

 

.1 – Devenir épouse – le préalable divin à la maternité. – 1.Samuel 1:1-3

a) le mariage du lévite Elkana avec Anne (1:1-2)

Elkana était un lévite, ce qui le conduisait, en plus de sa vie de paysan ordinaire, à monter chaque année 15 jours à Jérusalem pour y servi r dans le temple. Là où il habitait le reste de l'année, il avait aussi un ministère pour enseigner la Bible autour de lui. Elkana était marié, à deux femmes, sans que la raison nous en soit révélée. Peut-être que la stérilité d'Anne (Hanna) – sa première épouse – a conduit Elkana à prendre Peninna comme seconde épouse.

b) la place centrale de Dieu dans le mariage d'Elkana (1:3)

Chaque année Elkana montait à Silon, où était le tabernacle – temple démontable – pour y adorer l'Éternel.

 

.2 – Devenir mère – un cheminement parfois difficile. – 1.Samuel 1:4-19

a) un plan légitime – avoir des enfants (1:4)

Une espérance légitime. Le mariage a deux raisons d'être. La première, selon Gen 2.18 c'est de palier à la solitude "Il n'est pas bon que l'homme soir seul". Le second but, c'est aussi d'avoir des enfants (Gen 1.28 "Multipliez"), de se multiplier. Elkana et Peninna devaient être reconnaissants à Dieu pour leur ribambelle d'enfants qui les accompagnait chaque année à Jérusalem.

 

b) un planning perturbé (1:5-8)

parfois une longue attente, ou même une vaine attente. Vaines?  Peninna a eu rapidement des enfants, et Anne, - était-elle la première épouse d'Elkana, n'en na pas eu lorsque commence le récit biblique. Dieu a souvent accompli de grande choses dans des couples stérile: pi chez des femmes stériles ; Sarah, Rébecca, Rachel, et maintenant, Anne! Et son mari Elkana ne prend pas trop la chose à cœur.

 

c) une prière sincère (1:9-10)

Que fait Anna dansa stérilité? Elle demande à Dieu d'intervenir pour elle. Sur quelle période de temps a-t-elle prié? Nous ne savons pas. On peut imaginer qu'elle a prié à Dieu pour avoir des enfants, non pas une fois, non pas deux, fois, mais sur une longue période de temps. Une prière pour un fils, une prière sincère, une prière persévérante.

 

d) une prière en vue du projet de Dieu (1:11)

Anne était prête à ce que l'enfant que Dieu lui donnerait, soit toute sa vie au service de Dieu. C'est le sens du passage de la prière du Notre Père: Que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté   soit faite sur la terre comme au ciel! La prière d'Anne était axée sur  la réalisation du plan de dieu dans sa vie.

 

e) une parole de bénédiction (1:12-19)

Il  y aurait beaucoup à dire sur ce sacrificateur Éli. Aujourd'hui nous nous limitons au fait qu'après avoir mal interprété la manière dont Anne priait, Éli a béni Anne et a souhaité que le Seigneur réponde favorablement à la prière d'Anne. Dans ce sens il a appuyé la prière d'Anne.

 

.3 – Être mère – un long chemin, mais avec Dieu.1.Samuel 1:20 à 2.10

a) Dieu se souvient d'Anne… et de toi (1.19)

Dieu se sou vient. Ça, c'est notre interprétation de l'attitude de Dieu lorsqu'enfin Dieu répond à notre prière. Notons en passant que Dieu peut répondre de plusieurs manières à notre prière: Oui, Non, pas maintenant, d'une autre manière. Sommes-nous prêts à recevoir comme venant du Dieu qui nous aime ces quatre réponses à notre prière?

b) Comme Anne l'a fait, souviens-toi de Dieu (1.20)

Anne – avec Elkana? – s'est souvenue de Dieu, puisque son fils s'appelle Samuel "dieu a exaucé".  C'est pour cette même raison que nous avons donné à notre premier fils le nom de Samuel. Avec Anne, souvenons-nous que chaque enfant est un don de Dieu. Avec Anne, vivons chaque journée avec cette pensée: Dieu pense à nous, Dieu se souvient de nous et de nos proches.

 

c) être mère – une responsabilité assumée (1.21-23)

Une fois devenue mère, Anne se consacre entièrement à son fils, qu'elle allaite. Le premier besoin d'un enfant, dès sa naissance, c'est d'être entouré et aimé de son papa et de sa maman. Et dans les premières années de vie d'un enfant, c'est un travail à temps complet, dans lequel Anne nous donne un bon exemple.

 

d) être mère – un engagement désintéressé (1.24-28)

Anne – et Elkana – se sentait responsable pour son fils, mais elle considérait que son fils appartenait à Dieu. Certes, à cause de la promesse qu'elle avait faite avant la conception de Samuel. Est-ce que comme Anne et Elkana – nous consacrons nos enfants à Dieu? Non que nous décidions à leur place de ce qu'ils doivent devenir, mais que nous les remettions chaque jour, dans la prière, à notre Seigneur Jésus-Christ pour qu'il les guide, et que nous soyons auprès d'eux des parents aimants en les conseillant sans toutefois décider à leur place.

 

e) être mère – un culte entier (2:1-10)

Pour Anne, prêter son jeune Samuel à Dieu et au sacrificateur Éli la pousse à adorer Dieu de tout son cœur. Le merveilleux cantique d'Anne vaudrait qu'on y consacre plus de temps. On en retrouve d'ailleurs les échos dans la bouche de Marie, alors même qu'elle est enceinte du Seigneur Jésus, au chap. 2 de l'Év. selon Luc. Le fils d'Elkana et Anne, conçu dans la prière, confié à Dieu, prêté à Dieu, est l'occasion pour Anne de nous enseigner par l'exemple une merveilleuse prière.

 

f) être mère – une mission dans la durée (2:19)

On peut se poser des questions sur le fait qu'Elkana et Anne aient confié leur tout jeune Samuel à Dieu pour qu'il soit "au service de l'Éternel devant le sacrificateur Éli" (2.11). Un abandon? Non car 2.19 "sa mère faisait chaque année pour Samuel  les vêtements dont il avait besoin, et lui apportait à l'occasion du sacrifice annuel." La relation parents-enfant évolue au fur et à mesure que nos enfants grandissent, mais nous restons parents – et enfants – jusqu'à la fin de notre vie. Père, mère, tu es engagé dans une mission au long cours, une mission de longue haleine.

 

Résumons ce qu'Anne nous apprend: 1. Aie en premier à cœur de devenir une bonne épouse et de construire avec ton mari un mariage solide ; 2. Devenir maman, c'est un cheminement parfois difficile, mais dans ces difficultés Dieu sera toujours à tes côtés. ;  3. Être mère, c'est un long cheminement, mais Dieu est avec toi!

Avec Anne et Elkana, nous souhaitons aux mamans parmi nous une BONNE FÊTE DES ÉPOUSES ET DES MÈRES! Amen

 


EPE-BSM – dimanche 31 mai 2015

 

.MÈRE..METER..MOTHER..MUTTER..MATER..MÈRE..METER..MOTHER..MUTTER..MATER.

 

..AVEC ANNE: «BONNE FÊTE DES ÉPOUSES ET DES MÈRES!»..

 

1.Samuel 1.1 à 2.10, 2.19

 

1 – Devenir épouse – le préalable divin à la maternité – 1.Saumuel 1:1-3

a) le mariage d'Elkana (1:1-2)

b) la place centrale de Dieu dans le mariage d'Elkana (1:3)

 

2 – Devenir mère – un cheminement parfois difficile et long1.Samuel 1:4-19

a) un plan légitime – avoir des enfants (1:4)

une espérance légitime 

 

b) un planning perturbé (1:5-8)

parfois une longue attente, ou même une vaine attente. Vaines? 

 

c) une prière sincère (1:9-10)

d) une prière en vue du projet de Dieu (1:11)

e) une parole de bénédiction (1:12-19)

 

3 – Être mère – un long chemin, mais avec Dieu – 1.Samuel:20 à 2.10

a) Dieu se souvient d'Anne… et de toi (1.19)

b) Comme Anne l'a fait, souviens-toi de Dieu (1.20)

c) être mère – une responsabilité assumée (1.21-23)

d) être mère – un engagement désintéressé (1.24-28)

e) être mère – un culte entier (2:1-10)

f) être mère – une mission dans la durée (2:19)

 

.MÈRE..METER..MOTHER..MUTTER..MATER..MÈRE..METER..MOTHER..MUTTER..MATER.

 

..WITH HANNAH : «BLESSED WIFES' AND MOTHER'S DAY !»..

1.Samuel 1.1 to 2.10, 2.19

1 – Becoming wife – the divine prerequisite to motherhood – 1.Samuel 1:1-3

a) Elkanah's marriage (1:1-2)

b) The central place of God in Elkanah's marriage (1:3)

2 – Becoming mother – sometimes a difficult and long way – 1.Samuel 1:4-19

a) Legitimate plan – becoming children (1:4)

A legitimate plan 

b) A perturbed plan (1:5-8)

Sometimes a long time of waiting, or even waiting in vain. In vain?

c) A sincere prayer (1:9-10)

d) A prayer for the sake of God's project (1:11)

e) A word of blessing (1:12-19)

3 – Being mother – a long way, but with God – 1.Samuel 1:20 à 2.10

a) God remembers Hanna … and you! (1.19)

b) Like Hannah did, remember God (1.20)

c) Being mother – an assumed responsibility (1.21-23)

d) Being mother – a disinterested involvement (1.24-28)

e) Being mother – an entire worship service (2:1-10)

f) Being mother – a long term mission (2:19)

.MÈRE..METER..MOTHER..MUTTER..MATER..MÈRE..METER..MOTHER..MUTTER..MATER.

 

..MIT  HANNA: «GESEGNETE EHEFRAUEN- UND MUTTERTAG !»..

1.Samuel 1.1 bis 2.10, 2.19

1 –Ehefrau werden – göttliche Vorbedingung zur Mutterschaft – 1.Samuel 1:1-3

a) Elkanas Ehe (1:1-2)

b) Der zentrale Platz  Gottes in Elkanahs Ehe (1.3)

2 –Mutter werden manchmal ein schwieriger und langer Weg – 1.Samuel 1:4-19

a) Ein legitimer Plan – Kinder bekommen (1:4)

b) Ein gestörter Plan (1:5-8)

Manchmal lange – oder sogar umsonst – warten… umsonst?

c) Ein ernstes Gebet, und von Herzen (1:9-10)

d) Ein Gebet im Sinne von Gottes Projekt (1:11)

e) Ein Wort des Segens (1:12-19)

3 – Mutter sein – ein langer Weg, aber mit Gott – 1:20 à 2.10

a) Gott dachte an Hanna … und er denkt an dich! (1.19)

b) So wie Hanna es getan hat, erinnere dich an Gottes Handel mit dir (1.20)

c) Mutter sein – eine wahrgenommene Verantwortung (1.21-23)

d) Mutter sein – eine desinteressiertes Engagement (1.24-28)

e) Mutter sein – ein ganzer Dienst Gottes (2:1-10)

f) Mutter sein – eine Langzeitmission auf (2:19)

.MÈRE..METER..MOTHER..MUTTER..MATER..MÈRE..METER..MOTHER..MUTTER..MATER.


Partenaires

  • France MissionFrance Mission
    Bâtir des églises qui se multiplient       
  • Réseau FEFRéseau FEF
    Réseau Fraternel Evangélique Français
  • CNEFCNEF
    Conseil National des Evangéliques de France

Retrouvez-nous

Nos coordonnées

  • Eglise Protestante Evangélique de Bourg-Saint-Maurice
    Résidence Les Deux Têtes B2
    830 Avenue Maréchal Leclerc
    73700 Bourg-Saint-Maurice
  • Tél. 04.79.22.64.11
  • Port. 06.80.90.18.83
  • www.epe-bourg-saint-maurice.com

Visiteurs

Aujourd'hui524
Hier316
Cette semaine840
Ce mois10930
Total1108683